Génération 32 : Les Wolly Bear

Le groupe a voté pour explorer le thème « Chrysalide ».

Après avoir construit un cocon géant en groupe, chaque personne avait la tâche d’apporter et de déposer dans le cocon un objet, un poème, une image, une création relative à sa semaine.

L’exploration du thème par un abécédaire, des acrostiches, la création de marionnettes et de leurs univers, la fabrication de papier, les sons, nous a amenés à la création d’un spectacle : « Wigwam » dans lequel le public circulait de scène et scène.

 

 

WIGWAM

 

 

 

Narratrice:

« L’homme-oiseau émergea du chaos de l’expérience des savants fous.
Mi-homme mi-oiseau, qui était-il ?
Traînant ses lourdes ailes inachevées, il se mit en route. Son instinct le poussait en avant…Il cherchait son salut.
En quête de liberté, il voulait pouvoir s’envoler…

 

 

Sur la route de son errance, il entendit soudain l’appel du Petit Moulin ».

Petit Moulin :
Hé salut, qu’est-ce que tu fais là ?
L’homme-oiseau :
Je cherche à m’envoler mais mes ailes sont lourdes.
J’ai vu comme tes ailes tournent vite et bien…
Petit Moulin :
Il y a bien longtemps, mes ailes ne bougeaient  pas du tout ! J’étais triste, je voulais produire de l’énergie. Alors j’ai trouvé l’arbre de transformation, j’y suis resté le temps nécessaire et maintenant elles tournent…Et je produis plein d’énergie… !
L’homme-oiseau :
Petit Moulin, dis-moi vite où est cet arbre ?
Petit Moulin :
C’était il y a si longtemps… Je ne me souviens plus du chemin mais Spassef, qui était sur l’arbre en même temps que moi, a une grande mémoire, va la trouver elle t’indiquera la direction de l’arbre ! Elle vit dans la Terre du Milieu. Bonne chance homme-oiseau !
L’homme-oiseau :
Merci petit Moulin continue à tourner vite et bien… !

 

 

 

Spassef :
Oh, oh, oh…Il y a quelqu’un ?
L’homme-oiseau :
Oui c’est moi, l’homme-oiseau, Petit Moulin m’a dit que tu savais où est l’arbre de transformation.

Spassef :
Oh oui, je le connais bien cet arbre…Ecoute mon histoire, homme-oiseau ! :
Il y a 387 ans j’ai été envoyée pour une mission ultra secrète sur un Coin de Perdure à 100'000 années-lumière d’ici.
Quand je suis revenue de mission,  mes piles étaient à plat. Par chance je suis tombée sur une branche de l’arbre de transformation. Je m’y suis endormie et quand je me suis réveillée, j’étais devenue autre…
L’homme-oiseau :
J’ai vraiment hâte de trouver cet arbre, où est-il ? Dans quelle direction aller ?
Spassef :
Carlito  pourra te répondre, cherche sa bananeraie !

 

Carlito :
Ay muchachos ! Habla espagnol ? Parla italiano ? Do you speak english ? Sprechen-Sie deutsch ? Parlez-vous français ?
L’homme-oiseau :
Je parle juste la langue de mon errance ! C’est vous Carlito ? C’est Spassef qui m’envoie…
Carlito :
Je la connais bien, elle était avec moi dans l’arbre de transformation. Grâce à lui, je suis devenu polyglotte et j’ai ainsi pu créer une société de smoothie à la banane, je travaille avec le monde entier !
L’homme-oiseau :
Je cherche cet arbre depuis des années …

 

Carlito :
Après le 3ème bananier, dirige-toi vers le Nord, tu trouveras Croissance, elle vit dans une boîte noire ! Elle t’indiquera la suite du chemin.

 

 

L’homme-oiseau :
Hého, il y a quelqu’un ?
L’homme-oiseau :
C’est vous Croissance, savez-vous où se trouve l’arbre de transformation ?
( pas de réponse)
Je vous en supplie, répondez-moi ! Je le cherche depuis si longtemps !

La marionnettiste se lève et dit :
Je crois que Croissance ne parle pas mais ce papillon vous y conduira… !

 

Emerveillé par la découverte de l’arbre...

 

...l’homme-oiseau se prépare à la transformation.

 

Chanson « L’envol » (extrait)

Ça y est, c’est fait
J’ai fabriqué ces ailes
Elles sont réelles
Je suis, je vis
Je m’envole avec elles