Génération 29 : Les Ephémères

Notre groupe a travaillé sur le thème : Rêve, Réalité et vie parallèle

Le mercredi en début d'atelier, chacun choisissait une image en lien avec le thème et au fil des séances un grand collage commun a vu le jour:

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Exploration du thème et création

Après avoir choisi le thème, nous avons fait une visualisation guidée d’où sont sortis des personnages que nous avons ensuite créés avec des matériaux de récupération. Un portail, une source avec un arbre, une fleur, Boncoeur (un personnage), la notion du temps qui passe, l’usine, 3 œufs-balles de jonglage ont finalement fait partie du spectacle. Nous les avons fait vivre sur plusieurs séances en construisant une maquette, et en allant une fois dans la nature.

Lors d’une autre séance, le groupe a dessiné le personnage principal dans une création spontanée. A ce moment est aussi né un petit éléphant ailé qui est devenu un des personnages centraux : Muche. L’idée du jonglage est également apparue. A partir de là, nous avons développé l’histoire en improvisant successivement chacun son tour. Le personnage principal a fait son apparition : Truc. L’élaboration d’une trame chronologique nous a aidés à faire le choix de la structure de l’histoire, et du maintien ou de l’abandon de tel ou tel personnage. Pendant l’élaboration du récit, nous avons décidé qu’il était nécessaire que le personnage principal se pose des questions existentielles, et qu’il traverse une série d’épreuves. Sur cette base, nous avons travaillé en sous-groupe d’écriture. Les textes ainsi rédigés ont été mis en commun et retravaillés, ce qui nous a permis de finaliser l’histoire. En parallèle, le décor et les accessoires ont été construits, ainsi que les personnages. A partir de là, le travail de mise en scène et de répétition a commencé.

Le spectacle

Les personnages étaient manipulés à la manière du théâtre d’objet, et par moment, il y a eu seulement du jeu d’acteur.

« Sardines, sardines »
 

C’est l’histoire de Truc, un ouvrier d’usine qui mène une vie routinière, monotone, et solitaire. Il se nourrit uniquement de sardines à l’huile et de riz.


Le spectacle commence quand Truc vient d’apprendre qu’il a un cancer incurable et qu’il n’a plus que six mois à vivre.


Pris de nostalgie et ayant besoin de réconfort, il cherche et retrouve la peluche favorite de son enfance, Muche, un petit éléphant.


Des choses étranges ont alors lieu : Muche avale des boîtes de conserve, se met à parler et à voler en faisant des loopings au-dessus de Truc. Il l’encourage à sortir dans le vaste monde : « six mois, six mois, mais tu te rends compte, Truc, six mois, mais c’est une éternité dans mon monde ! »
Ils s’en vont à l’aventure, et traversent plusieurs épreuves, guidés par une plante géante Exotica qui leur montre le chemin.

 

Ces épreuves lui apprennent de grandes choses sur le sens de la vie. Par exemple, il fait des rencontres étonnantes, et parfois même périlleuses ou comiques.

 

Mais le temps passe sans que quiconque puisse l’arrêter. Que va-t-il encore arriver à Truc ? Et peut-être aussi le plus important, Truc pourra-il trouver un moyen de guérir ?