Génération 26 : Les Lucioles

Le groupe, « Les Lucioles » a décidé d’aborder deux thèmes :

  • Trouver sa place
  • L’ombre et la lumière

 

Journal de bord
Le carré était la forme repère du groupe ;
En début de séance, chacun peignait son carré de couleur lui permettant de trouver sa place dans l’espace du jour, selon son envie, son humeur.
Puis en fin de séance, selon le même principe, chacun posait sa main colorée afin d’y laisser sa trace parmi le groupe.

 



Lors des « mises en route » le groupe explorait diverses situations : physiques, émotionnelles et sonores avec le cluster, permettant de prendre confiance en soi et en l’autre. Ainsi, le groupe s’est soudé au fur et à mesure des séances.

Nous avons également choisi le nom de notre groupe et adopté le nom des "lucioles".

L’élaboration de notre présentation s’est faite en deux parties : la création d’un conte avec ses illustrations et un spectacle.


Résumé du spectacle
Il raconte le rejet d’une personne étrangère au sein d’une bande d’amis, au point de la déposséder de toutes ses ressources liées à son identité :  confiance, amour,  respect, estime de soi, motivation, santé, joie et espoir.
Le jeu d’ombres et de lumières a permis d’accentuer le dénigrement verbal et physique ressenti lors d’une exclusion.
Conscients du mal causé, le groupe accueille finalement  «le rejeté » en lui témoignant son affection et lui donne une place en l’aidant à se reconstruire.  Ensemble, ils retrouvent une nouvelle harmonie.
Le spectacle se termine par un chant initialisé sur un cluster et se poursuivant sur  la mélodie  d’un gospel

Conte:

Les Soeurs de l'Ombre et de la Lumière

Créé et illustré par les participants

Texte complet

C’est l’histoire d’un empereur qui possédait tout sauf l’ombre et la lumière et ce manque l’enrageait à tel point qu’il ordonnait de décapiter tous les savants qui échouaient à sa demande.Arrive un savant, qui accepte de se lancer dans cette dangereuse quête.

Pour trouver l’ombre et la lumière, il entame courageusement son périple en traversant une forêt enchantée où l’attendent de terribles mésaventures.
Mais, grâce à un groupe de lucioles qui lui viennent en aide, le savant peut s’en sortir. Les lucioles lui montrent alors le chemin qui va le conduire chez le terrifiant mage, censé posséder l’ombre et la lumière.
De retour auprès de l’empereur, le savant  arrive les mains vides, mais lui annonce une sagesse d’une immense beauté :
« Maître, il suffit d’ouvrir les yeux pour voir la lumière et son inséparable ombre. Tu ne peux les posséder car elles se trouvent dans toute chose… Regarde bien, et tu verras ! »